Liste des formateurs

Monsieur Tétreault est diplômé en génie civil de l’École Polytechnique de Montréal (1976). Ayant plus d’un tiers de siècle d’expérience comme ingénieur spécialisé en réfection de béton, il est président fondateur de Soconex, une firme spécialisée depuis plus de 30 ans dans les travaux de réfection de béton. Il agit également à titre de consultant pour l'identification et le traitement des pathologies du béton au sein de la firme Gesco / Norex. Il est de plus actif et conférencier au sein de plusieurs associations techniques dont, l’American Concrete Institute (ACI), l’International Concrete Repair Institute (ICRI), l’Association béton Québec (ABQ), le Centre de recherche interuniversitaire en béton (CRIB) et l'Association canadienne du ciment Portland. Excellent vulgarisateur, il est souvent consulté par les médias à titre de personne-ressource dans les dossiers concernant les infrastructures de béton du Québec.

Richard Trempe arch., M. Sc.,

Richard Trempe est architecte depuis 1993. Sa carrière s’est orientée sur l’investigation et la réhabilitation des bâtiments et plus spécifiquement de leur enveloppe. Il a complété une maîtrise scientifique en architecture en 2016 qui traite de la performance en service des enveloppes. Richard Trempe a assumé au cours des dernières années le rôle de vice-président des services-conseils du CLEB et est aujourd’hui responsable au sein de UL CLEB des procédures liées à la science du bâtiment et du transfert des connaissances.  Richard  Trempe est souvent sollicité afin de contribuer aux travaux de divers comités techniques, dont le comité international E-2270 ASTM Façade inspection (2011-2015). Il a publié en 2015, en collaboration avec l’Ordre des architectes et le Fonds des architectes, le guide PIEF (programme d’accompagnement pour l’inspection et l’entretien préventif des façades). Monsieur Trempe est aussi activement impliqué auprès des écoles d’architectures de l’Université Laval et de l’Université de Montréal, où il est fréquemment invité comme conférencier. Il a été impliqué dans l’atelier des finissants à la maitrise professionnelle à l’Université de Montréal.  

Antoine Trottier détient un baccalauréat en biologie à l’Université McGill et une maîtrise en sciences de l’environnement à l’UQÀM. Durant sa maîtrise il a exploré les thématiques de l’agriculture urbaine et l’évolution des toits verts à travers le monde. Depuis, Antoine a combiné les expériences de travail en lien avec les toits verts, sous différents rôles, dont chercheur, concepteur, installateur, collaborateur et vulgarisateur.